À propos

Ces mémoires d'Arthur Miller, dramaturge engagé et emblématique, sont le récit de la vie d'une légende de la littérature américaine, par-delà son propre mythe.
De l'Amérique du grand krach à la guerre d'Espagne, des théâtres à la littérature, Miller retrace, à travers l'histoire de son pays et sa propre expérience de vie, la genèse de ses oeuvres et dresse, au gré de ses rencontres, le portrait de personnalités du monde de l'art et de la politique, parmi lesquelles Elia Kazan, Clark Gable, John F. Kennedy, Mikhaïl Gorbatchev, ou encore sa deuxième femme, Marilyn Monroe, en tout point bouleversante.
Un témoignage émouvant et éclairé de l'auteur incontournable de Mort d'un commis voyageur, prix Pulitzer en 1949, et des Sorcières de Salem, dont le destin résume à lui seul plus d'un demi-siècle d'histoire américaine.

« Cette autobiographie est l'une des plus mémorables de notre époque. » Publishers Weekly


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime
Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Arthur Miller

  • Traducteur

    MARIE-CAROLINE AUBERT

  • Éditeur

    Robert Laffont

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    18/08/2022

  • Collection

    Pavillons Poche

  • EAN

    9782221264348

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    960 Pages

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    12.3 cm

  • Épaisseur

    4.3 cm

  • Poids

    568 g

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Arthur Miller

Arthur Miller, dramaturge, écrivain et essayiste, naît en 1915 à Brooklyn dans une famille d'immigrants juifs de la classe moyenne. Son écriture est influencée par la Grande Dépression, qui ruina son père, et l'antisémitisme, dont il fut victime lorsqu'il commença à travailler. Il a écrit de nombreuses pièces de théâtre dont les plus connues, Mort d'un commis voyageur (1949, réédité en 2009 dans la collection « Pavillons Poche ») et Les Sorcières de Salem (1953, parution en avril 2010 en « Pavillons Poche »), sont toujours jouées aujourd'hui. Il meurt en 2005, laissant derrière lui une ?uvre considérable.

empty